Journée internationale des droits des femmes : Le Cabinet MK Conseil & Formation instruit les femmes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marthe Kouaho Epouse Traoré, Directrice du Cabinet MK Conseil & Formation

 

 

La Journée internationale des droits des femmes a été l’occasion pour le Cabinet MK Conseil & Formation d’instruire les femmes à travers un séminaire qui a eu pour thème « Leadership au féminin : Le rôle de la femme face au développement et aux défis actuels ».

 

Ce lundi 8 mars, de nombreux pays ont célébré la journée internationale des droits des femmes. Comme chaque année, ce fut une journée de sensibilisation et de mobilisation dédiée à la lutte pour les droits des femmes. En Côte d’Ivoire, le Cabinet MK Conseil & Formation a réuni les femmes pour parler du potentiel qu’elles peuvent promouvoir. Selon la Directrice, Marthe Kouaho Epouse Traoré, cette journée ne doit pas être une journée de fête, mais une occasion pour les femmes d’avoir plus de présence dans les prises de décision. « Pour moi, il faut allée au-delà d’une simple fête, parce qu’en chaque femme sommeille un leadership. Il faut aider les femmes à acquérir des formations enfin qu’elles prennent conscience du potentiel qu’elles ont. C’est pourquoi, nous avons invité à cette rencontre, les femmes de toutes les couches sociales, notamment les directrices de sociétés, les secrétaires de direction, les femmes de ménages. Tout ceci pour que chacune partage son expérience ».

Cette année, le thème retenu célèbre les efforts considérables déployés par les femmes et les filles partout dans le monde pour façonner un futur et une relance plus égalitaire.

Des participantes ont dit toute leur joie d’être à cette rencontre. Parmi elles figure, Djaramatou Mireille, gestionnaire RH à l’Unacoopec-ci. « C’est un honneur et un privilège d’être célébré tous les 8 mars. Parce que ce jour, nos droits sont mis en avant, avec beaucoup de respect et on se démarque des hommes. Ce que nous souhaitons, c’est d’avoir une égalité de salaire entre l’homme et la femme lorsqu’il y a égalité de diplôme ».

Pour rappel, la journée internationale des droits des femmes a été rendue officielle par les Nations Unies en 1977. Malgré les avancées constatées, les femmes restent sous-représentées dans la sphère publique et les postes de décisions.

 

Pierre Guigrehi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *