Annexe fiscale 2021 : Le Cabinet MK Conseil & Formation fait des précisions

Le contenu de l’annexe fiscale est méconnu du grand public. Pour expliquer les nouvelles taxes imposées sur certains produits, Assemien Pierre, Manager au Cabinet MK Conseil & Formation était face à la presse le mercredi 27 janvier. Ce qui ressort de son exposé, c’est que certains produits vont subir des taxes.

 

 

 

L’annexe fiscale est en vigueur depuis le 8 janvier, mais le contenu reste toujours méconnu. Le mercredi 27 janvier, le Cabinet MK Conseil & Formation était en séminaire pour expliquer aux contribuables, les nouvelles dispositions des lois des finances afin d’éviter d’être redresser par l’administration fiscale.

Si des mesures de soutien sont accordées à certains secteurs tels que la santé pour permettre aux populations rurales attachées à la pharmacopée traditionnelle de bénéficier d’ouverture de dépôts de vente de produits pharmaceutique, il en est de moins pour d’autres.

La viande importée, le riz de luxe, les produits cosmétiques contenant de l’hydroquinone, le tabac, l’alcool vont subir des taxes. La taxe imposée sur ces produits de grandes consommations dans un contexte de crise sanitaire va nécessairement flamber les prix. Une mesure qui n’est pas du tout à l’avantage de la population qui depuis la crise à coronavirus peine à joindre les deux bouts.

Aussi, une reforme simplifie la fiscalité applicable aux PME, mais accentue la pression fiscale sur ces entreprises avec des taux d’imposition allant de 2% à 7% du chiffre d’affaires.

« La crise sanitaire a baisé le niveau de l’économie. Il faut donc remettre le niveau à flot en élargissant l’assiette d’imposition. Cette annexe vient augmenter la pression fiscale et vient toucher les secteurs qui n’étaient toucher par les impositions », a indiqué Assémien Pierre.

Selon des experts, ces taxes vont permettre à l’Etat d’optimiser les recettes budgétaires pour le financement des programmes du gouvernement.

                                                                                                                                                               Pierre Guigrehi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *