Revue sectorielle 2020 du C2D : Le Ministre Adama Coulibaly invite les acteurs à maintenir la dynamique de développement

La 8ème édition de la Revue sectorielle des projets du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) de l’année 2020, s’est ouverte ce lundi 26 avril, à l’auditorium de la Primature, Abidjan-Plateau.

Représentant le Premier Ministre, Patrick Achi, le Ministre Adama Coulibaly de l’Economie et des Finances, a présidé la cérémonie d’ouverture de ladite revue en présence de certains membres du Gouvernement et du Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), M. Emmanuel Debroise.

Dans son intervention, le Ministre Adama Coulibaly, a indiqué que le C2D est devenu, ces dernières années, l’un des principaux outils opérationnels de l’appui de la France au développement socio-économique de la Côte d’Ivoire. Avant d’annoncer que la mission d’instruction de la troisième Revue sectorielle du C2D aura lieu la semaine prochaine du 3 au 7 mai 2021 et que les négociations porteront sur la totalité du montant résiduel qui est de 751milliards FCFA.

« A cet instrument financier, ce sont ajoutés les Prêts Souverains de l’AFD et les Prêts du Trésor français, dont la complémentarité participe au succès des projets initiés à travers le territoire national. (…) des opérations promues par le C2D ainsi que les appuis budgétaires sectoriels ont contribué significativement aux progrès structurels réalisés dans différents secteurs tels que la justice et l’Etat de droit, le continuum éducation-formation-emploi, la santé, l’eau potable, l’environnement, l’agriculture, les infrastructures de transports. », s’est réjoui le Ministre.

En dépit de la crise sanitaire de la COVID-19, a ajouté le représentant du Premier Ministre, les activités du portefeuille ont été maintenues, bien que parfois ralenties, précisant également que les contributions des partenaires ont permis d’apporter des réponses aux conséquences sanitaires, sociales et économiques de la Covid-19.

« Ainsi, le taux de létalité qui mesure le nombre de décès rapporté au nombre de cas confirmés est de 0,6% en Côte d’Ivoire, taux parmi les plus bas constatés. Au plan économique, la Côte d’ivoire a enregistré en 2020 un taux de croissance d’environ 2% montrant ainsi la résilience de son économie du fait de sa diversification », s’est félicité le Ministre Adama Coulibaly. Par ailleurs, le Ministre a profité de l’occasion pour relever certaines difficultés transversales ressorties des conclusions de la dernière revue du C2D. Il s’agit entre autres, de la Coordination des projets marquée par une faiblesse en gestion des outils de pilotage et en suivi d’exécution des projets ainsi que des études de faisabilité de qualité jugée insuffisantes.

Ainsi a-t-il exhorté les acteurs à examiner de façon détaillée ces difficultés en vue de proposer des solutions pour de meilleures conditions de réalisation des activités. Non sans les encourager à maintenir la dynamique de développement impulsé par le Président de la République Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara.

Pour sa part, le directeur de l’AFD, Emmanuel Debroise s’est satisfait de la performance globale des deux premiers contrats dont le taux de décaissement cumulé au premier niveau dépasse 960 milliards FCFA et 830 milliards FCFA au second niveau. La Revue sectorielle de ce jour est donc essentielle selon lui, car elle va conduire chaque secteur à formuler des recommandations concrètes pour la réalisation des projets.

La coordinatrice du secrétariat technique-C2D, Mme Léa Djatti Diaté, dans la présentation du bilan du C2D 2020, a fait savoir que tous les projets sont quasiment achevés.

«Au niveau des engagements, toutes les conventions ont été signées avec un taux d’engagement de 100%. A cette date, la Côte d’Ivoire a honoré sa dette à hauteur de 1077,41% », a-t-elle confié.

Poursuivant, Madame Diaté a souligné que plusieurs projets d’envergure ont été livrés et inaugurés pour la plupart, notamment la section Kanawolo-Ferké, les collèges de proximités. Avant d’informer que plusieurs autres projets sont attendus tels que l’inauguration de la réhabilitation du Pont Félix Houphouët- Boigny pour la fin d’année 2021. « Ce sont plus de 115 milliards FCFA qui devraient faire l’objet d’inauguration cette année », a-t-elle mentionné.

Les travaux de ces assises vont durer cinq jours et enregistrent la participation entre autres, du secrétariat technique du C2D, de l’unité de coordination des projets, des agents des ministères concernés, de l’AFD et l’organisation mondiale de la santé.

SOURCE : SERCOM MEF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *